18 minutes de courts-métrages (plus un petit extra) réalisés par les quatre participants de l’Atelier de Cinéma à Goutrens.

L’Atelier de Cinéma, animé par les cinéastes Brigitte Bousquet et Marco Bentz, s’est déroulé à Goutrens les jeudi 5 et vendredi 6 mai 2016, avec une projection le samedi dans la salle de cinéma de l’Espace Georges Rouquier.

Une initiation au cinéma

Durant cet atelier nous avons rencontré plusieurs notions de cinéma. Pour commencer, le cadre. Qu’est-ce qu’un cadrage, quelle information sera donnée par l’image. Quel supplément viendra avec le son, quels sont les éléments hors cadre ou hors champs. Quelques minutes tournées par les opérateurs Lumière à l’appui, nous avons vu ce qu’est le plan fixe et le plan séquence. Les extraits de films suivants nous ont permis d’approcher la notion de scène et d’en décortiquer le découpage plans par plans, de voir d’autres façons de filmer (panoramiques, caméra à l’épaule…) le tout sur un mode interactif entre les enfants et les animateurs. La variété des extraits présenté, est aussi l’occasion de distinguer les genres, le reportage d’actualité, le documentaire et la fiction, avec au passage, l’éternel dilemme de savoir ce qui distingue la mise en scène documentaire de la mise en scène de fiction.
Tout de suite après le visionnement, les participants ont retrouvé toutes ces notions sur le tournage. Ils ont choisi la scène, le cadrage qui convient le mieux pour transmettre l’information à l’image, fait la mise au point car la caméra est en mode manuel, trouvé l’emplacement de la prise de son en fonction de la scène et du cadre. Le clap, avant chaque prise, a été l’occasion de réfléchir à la scène filmée et de définir le rôle de chacun.

Groupe Atelier de Goutrens

Jeudi 5 mai

L’atelier a débuté à 10 heures dans la salle de cinéma de l’Espace Georges Rouquier par la présentation de quelques exemples des opérateurs Lumière, des minutes faites lors de l’atelier de Monoblet dans le Gars et quelques extraits de films. La discussion autour de cette projection donne une idée de ce que peut être un plan séquence fixe d’une minute mais permet également de comprendre comment une succession de plans devient une scène de film.

Après une heure de projection en salle obscure, place au repérage par un magnifique temps ensoleillé. Qu’allons-nous filmer ? Tout est fermé au village. Nous déambulons dans une petite rue qui débouche sur un chemin, allons voir côté nature si quelque chose se présente à nous… des vaches, des fleurs, des insectes ? Les enfants jouent, cherchent des idées… mais il est évident que le projet initial de faire des Minutes Lumière est compromis, il ne se passera rien devant la caméra. Qu’à cela ne tienne, nous avons bien plus d’un tour dans notre sacoche, laissons filer notre imagination et adaptons-nous aux circonstances !

De retour à l’Espace, nous prenons en main les outils, la caméra DSLR HD avec un objectif manuel, une enregistreuse et son casque et l’indispensable clap pour synchroniser image et son.

Action Atelier de Goutrens

Au restaurant Saint-Vincent

Ce jeudi de l’Ascension, seul le restaurant Saint-Vincent est ouvert. Nous terminons la pause casse-croûte sur l’herbe et équipés de nos outils nous rendons au restaurant de François qui nous accueille avec grand plaisir. Baptiste dans le rôle du réalisateur, Élicia-Mae à la caméra et Émile au son. Quelques convives terminent leur repas… c’est ainsi que naquit le premier court-métrage documentaire de 5 minutes, de l’atelier (agrémenté de vues des alentours, glanées en fin de journée).

Restaurant

Ombres Chinoises

Durant la pause casse-croûte, Élicia-Mae s’amuse à faire des ombres chinoises, Émile la rejoint. En passant sur la place du village nous remarquons l’ombre des platanes et les fanions de la fête agités par le vent. L’image nous plaît. Émile et Élicia-Mae élaborent une scène à base d’ombres, un jeu qui détourne la réalité pour entrer dans un monde imaginaire. Et nous voici avec pour deuxième court-métrage, une fiction poétique de 1 minute 30.

Ombres

Vendredi 6 mai
Les animaux de la ferme

Pour cette journée nous avons prévu une immersion dans l’univers des animaux de la ferme, chez Roland, à la ferme découverte de la Borde. Ce matin Jeanne s’est joint au groupe. Nous sommes en mode documentaire. Il faut aller vite, monter l’équipe, qui fait quoi ? Choisir le cadre et action ! Roland donne à manger aux brebis, fait téter les agneaux, nourrit toute sa basse court… C’est son travail quotidien que les enfants de l’atelier suivent avec attention. Ce tournage donne un documentaire de 11 minutes 30.

Ferme

Le vendredi soir

Au total nous avons obtenu 1 heure 40 de rushs ! En soirée, jusqu’à très tard dans la nuit, Marco et Brigitte ont synchronisé le son, fait le montage image et le mixage sonore, puis sorti le DVD pour la projection du lendemain.

Samedi 7 mai

Le samedi à 14 heures, projection des courts-métrages sur le grand écran de l’Espace Georges Rouquier.
Un peu plus de 20 minutes de spectacle est offert au public qui rit et commente les moments saisis par les jeunes participants.
Nous prolongeons un peu la magie de cette rencontre autour d’un goûter, avant de se dire au revoir.

Des photos

Voir les photos de l’atelier prises par Marco…

Laissez un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser ces signes HTML dans le message : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>