Pour cet atelier « C’est mon patrimoine ! » la compagnie Les Boraldes dansent et Ocho Equis ont mis en œuvre un dialogue entre mobilité des corps et éléments d’architecture et de paysage avec pour trame de fond les films de Georges Rouquier.

Exposition sténopés

Munis de boîtes recyclées en guise d’appareils photos, les enfants ont arpenté le village de Goutrens. À tour de rôle, ils habitent les lieux de leur corps et décomposent les mouvements qui sont saisis sur le papier photosensible des appareils. Cette approche expérimentale de la photo, sans viseur, au temps d’exposition variable, laisse une large place aux hasards, aux distorsions et à la poésie.

Séquence n°6

Le film d’art en plan séquence, dernière étape de l’atelier, reprend le jeu entre corps mobiles et patrimoine intemporel pour mettre en scène les lieux précédemment photographiés en sténopés. Les poses et certains sons, s’inspirent de Farrebique et Biquefarre, les films de Georges Rouquier tournés sur la commune de Goutrens.

Crédits

Chorégraphies Les Boraldes dansent, Fanny Gombert et Camille Revel
Atelier sténopé et film Ocho Equis, Marco Bentz et Brigitte Bousquet

Production et réalisation du film Ocho Equis
Direction de la photographie Marco Bentz
Prise de son et Design sonore Brigitte Bousquet

Soutiens
« C’est mon patrimoine ! » d
ispositif national soutenu par le Ministère de la culture et de la communication, projet porté par les Francas de l’Aveyron.
Avec la participation de la DRAC Occitanie, d’Aveyron Culture et la participation de la mairie de Goutrens, l’Espace Georges Rouquier